Stage avec François Gau

Vous êtes ici : Accueilarrow La vie du clubarrowStage avec François Gau

Septembre 2012. Pour cette rentrée de septembre, nous avons eu le plaisir d'accueillir à nouveau François Gau au Bonsaï Club Girondin.

François a commencé le bonsaï à l’âge de 33 ans. Aujourd’hui, il en a 55, cela fait donc plus de 20 ans qu'il cultive des arbres en pot.

Dans les années 1990, c’est la rencontre et la création d’un club avec des amis passionnés par le bonsaï. Des revues paraissent alors avec des articles venant du japon. À ce moment-là, il prend conscience du chemin à parcourir afin de présenter un arbre que l’on puisse appeler bonsaï.

2000 : il s'inscrit à l’EEBF (École Européenne du Bonsaï France) sous la direction de Salvatore Liporace. Durant les quatre années de formation, tout a été remis en cause, aussi bien les substrats, la culture que les règles. Il lui a fallu oublier tout ce qu'il pensait savoir afin de repartir sur de nouvelles bases. À l’issue de ces quatre ans passés à travailler ses arbres, il a décidé de les présenter en exposition nationale.

2004 : Ce fut sa première exposition, lors du congrés de la Fédération Française du Bonsaï à Royan. L’arbre présenté s’est vu récompensé d’un troisième prix, confirmant ainsi qu'il était sur la bonne voie. Conforté par cette première expérience, il n’a cessé d’exposer à ce même congrés les années suivantes.

2005 : Il a participé à de nombreuses expositions internationales, notamment en présentant un buis aux Ginkgo Bonsai Awards en Belgique ainsi qu’à l’UBI (Unione Bonsaisti Italiani).

Il a également concouru au Premio Olea en Espagne où un pin sylvestre a été récompensé par un troisième prix.

Un if a aussi été primé dans la ville de Sochaux, lors du congrès national.

2006 : Lors du congrès national à Villeneuve d’Ascq, un de ses arbres a également été récompensé.

2007 : Au Premio Olea, un buis s’est vu remettre le prix du meilleur feuillu par le BCI (Bonsai Club International).

François a représenté la France au congrès européen à Ostende en Belgique. L’arbre exposé était un buis et a remporté le premier prix.

Dans le parc de Versailles, s’est tenue une formidable exposition internationale organisée par EDG (Esprits De Goshin) qui a réuni la majorité des grands talents européens. Le niveau d’exposition atteint reste encore inégalé à ce jour. Lors de cette manifestation, il a présenté plusieurs arbres et assuré une démonstration le samedi.

2008 : C’est au parc de la Tête d’Or à Lyon que s’est tenue le 4e congrès EDG où il a aussi exposé des arbres et fait une démonstration le samedi. Un de ses buis a aussi été sélectionné pour les "Jolis matins de juin", exposition internationale de Monaco.

2009 : Dans la cité de Carcassonne s’est déroulée la 5e convention EDG. Il y a présenté une série de 7 buis et animé une conférence sur la culture de cette espèce. Puis c'est en Lombardie (Italie), plus exactement à Lodi, près de Milan qu'il a eu la satisfaction de voir son travail récompensé pour un buis.

C’est à Genève en Suisse que le Bonsaï Club du Léman a organisé le trophée des clubs, manifestation visant à regrouper les clubs amateurs de France, Belgique, Allemagne, Suisse et Italie. Dans l’espace de 12 mètres qui leur était attribué, le club Castres Bonsaï Passion dont il est le président a exposé sept de ses meilleurs bonsaï. Ils ont remporté le premier prix ainsi que le prix du meilleur feuillu. Au parc de la Tête d’or à Lyon, il a exposé un buis qui a également été primé lors du congrès national 2010. L’équipe EDG lui confie la présidence de l’association et organise la 6e convention à Saint-Thibault-des-Vignes, convention à laquelle il présente une dizaine de bonsaï et anime un atelier sur des genévriers. C’est encore au parc de la Tête d’or durant le congrès national, qu’un autre buis exposé a également été primé. Un de ses buis est exposé à Zurich en Suisse lors du congrès européen.

Lors du Festival International du Bonsaï à Saulieu, il présente deux bonsaï et une démonstration de mise en forme sur un buis. À l'Euro Bonsai Top 30 à Mulhouse, parmi les 30 meilleurs bonsaï européens, Mme Solida Rosade lui remet le premier prix pour un buis. Il assure une démonstration sur un pin sylvestre.

François Gau organise des stages d’une dizaine de participants, mais aussi des "restyling" et des mises en forme avec une ou deux personnes, lorsque les arbres sont de grande qualité. Cela permet d’aller plus loin dans le travail esthétique de création et de tirer le meilleur parti de l’arbre. Il se déplace aussi dans toute la France afin d’animer des ateliers dans de nombreux clubs. Il est le rédacteur de plusieurs articles pour des revues telle que Bonsai Focus.

Durant tout le week-end, François est intervenu sur chacun des arbres présents, donnant son avis et ses différentes idées, amenant chacun des membres à prendre des décisions sur ses arbres. Tous les arbres qui ont été travaillés sur cet atelier seront bien sûr suivis lors des prochaines rencontres organisées par le club.

Les membres ont tous été ravis du travail réalisé durant ce week-end, grâce aux compétences d'un intervenant de renommée internationale comme François Gau et grâce à sa gentillesse et sa simplicité, toujours dans les règles de l'art du Bonsaï.